VINCENT HAUUY

Ecrivain français, né à Nancy en 1975.

Pour son premier roman, "Le tricycle rouge", Vincent Hauuy a mis dans le mille. Non seulement a-t-il obtenu le Prix Michel Bussi du meilleur thriller français, mais il s'est immédiatement imposé au près du public et continue de surfer sur sa vague. 

Vincent Hauuy raconte qu'il a appris à lire en regardant une des émissions favorites de ses parents : "Des chiffres et des lettres". A partir de dix ans, il s'est pris de passion pour la littérature fictive et adulte, il est devenu un passionné et grand spécialiste de l'oeuvre de Stephen King.

Avant de connaître, lui même, la consécration littéraire, il a gagné sa vie en qualité de concepteur de jeux vidéos. 

Vincent Hauuy excelle à décrire le paranormal, un monde qui pourtant lui fait peur. Phobique, angoissé et hypocondriaque, il avoue lui-même que l'écriture l'exorcise.  

Avec sa femme et ses enfants, Vincent Hauuy vit aujourd'hui au Portugal, après avoir longtemps habité au Québec, cadre de son best-seller. 

Ce tricycle rouge est une Ferrari littéraire !

"Le tricycle rouge" n'appartient pas à la catégorie de thrillers que je préfère. C'est la raison pour laquelle je me sens libre d'écrire que c'est un petit chef d'oeuvre du genre.

Et pourquoi petit, d'ailleurs ?...

Ce roman a reçu un accueil triomphal à sa sortie, d'autant plus qu'il sortait du ventre d'un écrivain inconnu (rasurez-vous, il ne l'est plus aujourd'hui). 

Je comprends pourquoi. 

Pourtant, le thème de la manipulation psychologique de "robots humains", par des programmes de la CIA, n'est pas nouveau. Le sadisme et la cruauté, le "téléguidage" du cerveau, sous couvert d'expérience scientifique, n'est pas nouveau non plus. 

Mais c'est tellement bien amené, avec une montée en puissance progressive, des personnages au relief tranchant, et une débauche de vocabulaire technique... qu'une fois la dernière page tournée, j'ai envie de lever le chapeau que je ne porte pas. 

"Le tricycle rouge" (Hugo thrillers - livre de poche), de Vincent Hauuy. Ma note : 18/20.