SOFI OKSANEN

Romancière finlandaise, née le 7 janvier 1977 à Jyväskylä (Finlande). 

Sofi Oksanen est une écrivaine finlandaise, née à Jyväskylä le 7 janvier 1977.

Son troisième roman, "Purge" (voir ci-contre), qui a reçu de nombreux prix en Finlande, l'a fait connaitre en France, où il a également été primé du prix Femina étranger 2010 et du prix du roman Fnac 2010.

Sofi Oksanen a également écrit des chroniques dans plusieurs magazines et un article avec Imbi Paju sur les étapes de l'histoire de l'Estonie durant l'histoire soviétique.

Au sujet de l'histoire récente de l'Estonie, elle est aussi l'auteur de "Les vaches de Staline" et "Quand les colombes disparurent".

    Beau et tragique.           

En 1992, l’union soviétique s’effondre et la population estonienne fête le départ des Russes. Mais la vieille Aliide, elle, redoute les pillages et vit terrée dans sa maison, au fin fond des campagnes. Ainsi, lorsqu’elle trouve Zara dans son jardin, une jeune femme qui semble en grande détresse, elle hésite à lui ouvrir sa porte. Mais finalement ces deux femmes vont faire connaissance et un lourd secret de famille va se révéler, en lien avec le passé de l’occupation soviétique. Aliide a en effet aimé un homme, Hans, un résistant. Quarante plus tard, c’est au tour de Zara de venir chercher protection et la vieille dame va décider de la lui accorder jusqu’au bout, quel qu’en soit le prix.

Sofi Oksanen s’empare de l’Histoire pour bâtir une tragédie familiale envoûtante. Haletant comme un film d’Hitchcock, son roman pose plusieurs questions passionnantes : Peut-on vivre dans un pays occupé sans se compromettre ? Quel jugement peut-on porter sur ces trahisons ou actes de collaboration une fois disparu le poids de la contrainte ? Des questions qui ne peuvent que résonner fortement dans la tête des lecteurs français. Ce livre décrit le mental des personnages après la fin de l’occupation dans un village. Si, en 1992, l'Estonie a retrouvé son indépendance à l'issue d'un processus pacifique après la chute de l'Union Soviétique, auparavant elle a été envahie par les Allemands pendant la Seconde Guerre mondiale, pour devenir finalement une république socialiste intégrée à l'URSS. Une occupation avec tout ce que cela peut comporter de souffrances, tortures, trahisons et compromissions pour la population estonienne. Deux périodes, celle du stalinisme et du postcommunisme vécues dramatiquement par des femmes souvent violées symbolisant la souffrance de tout un peuple qui a subi les retournements de l'Histoire, trop petit pour résister. 

Un beau et tragique roman qui vous saisira par sa noirceur. Un chef d’œuvre que vous ne pourrez pas oublier et donc on a tiré un film : Purge (Puhdistus), film finlandais réalisé par Antti Jokinen avec Laura Birn, Liisi Tandefelt d’après ce livre Magnifique.

                        Alice Midal.

"Purge", de Sofi Oskanen (Fayard)              Ma note :18/20