NICCI FRENCH

Nicci Gerrard et Sean French sont un couple d'écrivains britanniques contemporains.

Nicci Gerrard est née le 10 juin 1958 dans le Worcestershire et Sean French est né le 28 mai 1959 à Bristol, dans le Pays de Galles. 

Tous deux ont suivi un cursus littéraire à Oxford et tous deux ont épousé la profession de journaliste (avant de s'épouser), ce qui leur a permis de se rencontrer, de s'apprécier, de se découvrir une passion commune (la littérature noire) et de s'unir professionnellement comme sentimentalement.

Nancy a donné des cours de littérature à Londres et à Los Angeles avant de fonder un magazine devenu célèbre, Women's review, puis elle a collaboré à des titres célèbres : The Observer, The Guardian, The Sunday Times. 

Sean n'a pas attendu sa femme pour écrire. Il a publié quelques romans de son côté et surtout des biographies d'actrices célèbres : Brigitte Bardot et Jane Fonda.

Ensemble, le couple va sortir un premier roman : "Memory game" en 1997. Ce sera un succès immédiat. Mais c'est en 1999, avec la plublication de leur best-seller "Feu de glace" et l'adaptation de celui-ci au cinéma, qu'ils atteignent la notoriété internationale. 

Depuis, les deux conjoints se sont taillé une place de choix dans la littérature policière anglo-saxonne. On les compare volontiers à Ruth Rendell ou Patricia Highsmith.  

Un suspense sans délayage....

Un tragique accident de la route vient de faire deux victimes : Greg, le conducteur, qui laisse derrière lui une épouse effondrée, et une mystérieuse jeune femme morte à ses côtés. Pour tous, cela ne fait aucun doute, Greg avait une liaison. Pour Ellie, sa veuve, il y a forcément une explication. Son mari ne l'a pas trompée, elle en est persuadée. Résolue à faire la lumière sur ce drame, elle change d'identité, espionne la vie privée de la défunte, ment à ses amis. Elle n'imagine pas un instant dans quoi elle vient de s'embarquer…

J’aime les romans policiers qui se déroulent avec un suspense sans délayage. C’est clair et cela ne s’égare pas sur des routes de traverse. Enfin c’est aussi une histoire d’amour... non pas du genre "Roméo et Juliette" mais sur l’amour conjugal. La fin est bouleversante, telle cette légende (Mythe) grecque d’Ovide « Philémon et Baucis demandent à ne pas être séparés dans la mort. Zeus les exauce et à leur mort, ils sont changés en arbres qui mêlent leur feuillage, Philémon en chêne et Baucis en tilleul".

J’aime tous les livres écrits par ce couple.

                       Alice Midal

"Plus fort que le doute" (Pocket) de Nancy Franch. Ma note 18/20