GWEN AEL

Romancière française, née en 1971 (Normandie).

Gwenn Aël écrit depuis sa plus tendre enfance.

Elle débute véritablement sa carrière d’écrivain en 1996 avec des nouvelles fantastiques publiées au sein de divers magazines et anthologies en France et au Canada. Puis elle se lance dans le roman en 2006 et enchaîne plusieurs œuvres publiées par une maison d’édition belge, Chloé des Lys. Sa rencontre avec l'illustrateur de BD Éric Godeau débouche en 2013 sur un projet commun : Wendigo — Les prédateurs de la nuit, un roman illustré.

Ses œuvres mêlent fantastique, surnaturel et suspens.

Gare aux fausses pistes !

Après une enquête qui l'a traumatisé, le capitaine Gabriel Lestasse quitte Paris pour aller s'enterrer dans un bled du Tarn. A Laval, il espère se contenter de rixes entre voisins et de poivrots. Malheureusement pour lui, un crime odieux vient contrecarrer ses plans. Un homme est retrouvé dans les bois, le crâne défoncé. Crime crapuleux, vengeance ou autre....?

Gwenn Aël, que je connais grâce à ses deux romans d'horreur, sort de sa zone de confort avec ce thriller. Pas un ersatz de thriller mais un vrai de vrai ! Sincèrement, je suis bluffée par ses progrès que ce soit au niveau de l'écriture ou de la construction de l'intrigue. Comme dans tout suspens qui se respecte, vous avez une équipe de flics, dans ce cas-ci, pour le moins surprenante. Gabriel, flic expérimenté, Louanne, la belle réunionnaise au caractère bien trempé et Mario, gros nounours qui se laisse vivre, vont avoir du fil à retordre avec l'assassin dont je ne vous en parlerai pas pour ne pas trop en dévoiler (mais il vaut le détour!). L'auteur prend un malin plaisir à nous entraîner sur des pistes qui, évidemment, se révéleront erronées. Je vous promets que vous ne verrez pas venir le dénouement. Vous aurez sans conteste compris que j'ai pris un immense plaisir à lire ce roman.

                Nathalie Friquet.

"Les mutilés", de Gwen Ael. Evidence Editions (sorti le 10/07/2019)     Ma note : 18/20