ERIC BONY

Auteur français de thrillers ésotériques et paranormaux.  

Eric Bony dit avoir fait quarante métiers avant de passer à l'écriture ou, du moins, avant de se faire publier et reconnaître en qualité de romancier. Il a été journaliste de presse écrite et de télé, responsable de publications pour les colletivités locales, rédacteur en chef d'une radio spécialisée dans la BD... et même gérant d'une épicerie fine et d'un centre de yoga. 

On ne s'étonnera pas que cet homme éclectique se soit tourné vers l'ésotérisme, un monde dans lequel il plonge Thomas Cazan, son héros récurrent, journaliste comme lui. Personnage central du "Tombeau du diable", Cazan apparaît aussi dans "La voix des morts", son dernier ouvrage.  

Un tombeau dont il est difficile de sortir !

Spécialiste des romans des romans ésotériques, Eric Bony signe ici un thriller palpitant dont les 446 pages se lisent d'une traite. il sait faire monter la pression et gratifie le lecteur de quelques manipulations diaboliques. Cela tombe à pic puisque ce dernier est censé avoir rendez-vous avec le diable. Et, bien entendu, comme il se doit dans tout bon thriller, le diable n'a pas forcément le visage que l'on croit. 

En résumé, "Le tombeau du diable" n'est pas un chef d'oeuvre mais c'est un bon bouquin, un... tombeau dont il est difficile de sortir, tant il nous tient en haleine, même au-delà de la dernière page. 

Je ne déplore qu'une chose : il est bourré de coquilles. Un très mauvais point pour l'éditeur !

"Le tombeau du diable", d'Eric Bony (City éditions). 446 pages, 19,50 €.           Ma note : 15/20.