ELSA ROCH

Romancière française. 

Elsa Roch est psychologue spécialisée dans les troubles autistiques, l’adolescence et les addictions.

En parallèle, elle écrit des polars pour explorer une à une les failles de l’être humain.

"Ce qui se dit la nuit" (2017) est son premier roman. Avec "Oublier nos promesses" (2018) son deuxième roman elle remporte le Prix Polar INFINIMENT QUIBERON 2018 et le Prix des lecteurs BLOODY FLEURY 2019. Prix Plume de bronze du Thriller Francophone 2019. (Plume Libre).

Elle vit près de Grenoble.

       Noir, lumineux.           

Paris - Amaury Marsac, chef de groupe au 36 quai des Orfêvres, découvre son équipière Lise Brugguer, mourante, dans le hall d'un immeuble. A côté d'elle gît un inconnu, une balle dans ce qu'il lui reste de tête. Avant de sombrer dans l'inconscience, Lise révèle à Marsac qu'elle a une fillette de 3 ans qui pourrait être en danger et lui demande de veiller sur elle...... Que faisait Lise dans ce bâtiment en pleine nuit?

" Le baiser de l'ogre" est un polar atypique. Bien sûr vous avez l'enquête très bien menée mais aussi un côté tendre et poétique. Elsa Roch développe une intrigue psychologique dont les thèmes principaux sont l'enfance bafouée mais aussi l'autisme. Vous l'aurez compris, il est question de maltraitance, de pédophilie etc. Malgré cette trame épineuse, l'auteur ne donne pas dans le voyeurisme ni dans le glauque avec des descriptions insoutenables mais reste dans la pudeur. Le tout est adouci par l'humanité et la bienveillance de certains protagonistes qui, de bourrus, deviennent attendrissants en craquant pour le petit bout de chou (sans être gnangnans). En effet comment résister à Liv, "Miss Butterfly", petite fille autiste et Marsac, flic abîmé par la vie mais au coeur énorme ?

En conclusion, je ne peux que vous recommander chaudement ce roman aussi noir que lumineux.

               Nathalie Friquet.

"Le baiser de l'ogre" CALMANN-LÉVY (09/10/2019)                                                      Ma note : 19/20