E.G. SCOTT

 Duo d'auteurs de romans policiers. Tous deux sont américains. 

Sous le pseudonyme d'E.G. Scott, Elizabeth Keenan et Greg Wands écrivent à deux mains. Amis depuis plus de vingt ans, «Pour le pire» marque leur première collaboration.

Séparément et depuis leur plus tendre enfance, ils ont écrit des pièces de théâtre, des scénarios et un certain nombre de nouvelles.

Tous deux vivent à New-York aujourd'hui.

        Noir et immoral !

Rebecca, représentante en produits pharmaceutiques, "teste" de plus belle les échantillons au point de devenir accro aux substances. Suite à la faillite de la société de Paul, son mari, elle le soupçonne de plus en plus de lui cacher certaines choses. Quand deux policiers viennent sonner à sa porte, elle est loin de s'imaginer que ce n'est que le début d'un fiasco monumental.

On ne peut pas dire que la morale soit le point d'orgue de ce thriller psychologique écrit à quatre mains. En effet, aucun des protagonistes n'est plus blanc que l'autre. Ce couple borderline n'hésite pas à flirter avec les duperies, les mensonges et les infidélités. Le roman commence un peu trop lentement à mon goût, mais a l'avantage de cerner les personnages qui donnent leur version alternativement. Il nous entraîne dans une atmosphère de suspicion qui nous fait douter de chacun. Rebecca est-elle parano suite à son addiction ou Paul cache-t-il vraiment quelque chose?

Ce sont les questions que vous vous poserez tout le long de la lecture jusqu'au dénouement très noir qui m'a laissée baba !

Pour un premier thriller, les deux auteurs ont réussi à entretenir le suspense et tout ce que l'on désire, c'est connaître le fin mot de l'histoire. Moralité: quand le doute s'installe, le pire reste à venir......

                Nathalie Friquet.

"Pour le pire" de E.G.SCOTTPYGMALION (05/02/2020)

Ma note : 16/20