Déraison d'état

Eaux troubles

Voici mon tout dernier roman, dont la sortie nationale est programmée le 28 septembre 2018. "Déraison d'état" est un polar de politique fiction, dont l'action se situe en période électorale. Tous les moyens sont bons pour faire chuter l'adversaire - y compris les plus sanglants - quand on est un président sortant qui ne veut pas... sortir ! 

Extrait

Tout commence par une sordide affaire de moeurs. Le viol d'une ado qui tourne mal... très mal. Sollicité par l'oncle de la victime, un officier de la DGSI, Langsamer se reproche un manque de réactivité qui va l'amener, par compensation, à aider son ami sur un très gros dossier. Nous sommes en période électorale et le frère de la jeune victime, un journaliste d'investigation, mène une enquête parallèle à celle de Langsamer. Il se raconte à la première personne du singulier, comme le faisait Zach dans "Vingt briques pour un pantin"

Les deux enquêtes finiront par confluer pour faire éclater un énorme scandale politique. Une bombe médiatique. Sur 447 pages, vous naviguerez dans le monde de la presse, de l'hippisme et de la sécurité intérieure. Vous comprendrez comment une raison d'état, mal contrôlée, peut tourner en déraison. 

"Langsamer trimballait ses démons comme une batterie de casseroles, mais ils n'étaient pas du même ordre. Le vieux flic avait échoué dans on enquête - disons qu'il ne l'avait pas résolue suffisamment vite pour sauver la vie de ma soeur - et cet échec le minait. Le vieil enquêteur, que j'ai appris à connaître au cours du chemin que nous avons parcouru ensemble, a un ego dont le volume est comparable à celui de son estomac. Il le cache bien... maiscomme tous leshommes habitués à réussir, il digère mal les revers. Certes, il aimait ma petite Séverine mais ce ne sont ni les liens ni ceux du coeur qui lui rendaient son absense cruelle. C'estla faillite d'une société et l'impéritie de ses régulateurs dont il se sentait responsable.

Nous nous sommes trouvés (ou peut-être retrouvés, pour ceux qui croient à une vie antérieure) face à cet ennemi partagé : l'injustice. 

Nou avons fait culpabilité commune. 

           Se le procurer en un clic

A lire aussi

Vingt briques pour un pantin

Le tout dernier né. Le plus complexe aussi, de par la richesse de ses personnages et de son…

Double JE

Un vrai thriller mêlant actualité et un style de roman noir, années cinquante à la française.…

Bemol Majeur

Voici le tout premier opus de la "série Langsamer " en format roman. "Bémol majeur" est un petit…

Le jour dernier

Ce thriller est unique car il se déroule sur vingt-quatre heures (d'où le titre) et respecte -…